Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Observatoire

  • : wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • : observatoire de wikipedia qui se prétend une encyclopédie, sans spécialistes ni vérification d'experts, chacun peut écrire ce qu'il veut sous anonymat : une pseudo-encyclopédie où prospèrent la propagande et l'irrationnel. Blog de réflexion sur la culture
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • alithia
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.

Moteur De Recherche

Archives

26 novembre 2008 3 26 /11 /novembre /2008 15:05

La face obscure de wikipedia


Un petit blog plein d'humour  publie son observation de wikipedia, ce que je ne peux manquer de signaler et ne peux que confirmer la pertinence de ses observations. 


Après avoir présenté le côté sympa de wikipedia, gratuité, ouvert à tous, celui-ci s'estompe vite derrière l'apparence.dès qu'apparaît sa face obscure.


Il détaille avec justesse sa face obscure , soit :  contributions aléatoires et effacements arbitraires, encadrement par des habitués qui semblent en avoir fait leur occupation principale, afin de bénéficier du titre ronflant d'administrateur et du plaisir de jouer les petits chefs ou encore pour y glisser leurs idées


  " dès la première contribution on se trouve confronté à sa face obscure. Les contributions mêmes les meilleures sont quelquefois effacées d'autorité car ne convenant aux habitués des lieux et l'on découvre que le projet est "hanté" par une horde d'éditeurs qui y sont présents des après-midis ou des soirées entières et tendent à y faire la loi."



Sa face obscure encore , que l'on découvre

" notamment sur les pages de discussion, les guerres d'éditeurs où l'on cherche à imposer une opinion (une maladie?), les coups bas, les réseaux qui imposent une position..."


Il décrit  ensuite la faune wikpédesque avec  ses lois propres et à nullles autres pareilles, ses citoyens [ndrl : d'une communauté non-démocratique] et surtout  :

"... son administration (foireuse), sa police (hasardeuse), ses juges (partisans)... "


D'après lui l'investissement actif et l'obsession des contributeurs qui sont véritablement "accros" à wikipedia  a deux raisons d'être  :


" imposer ses idées à travers les articles, plutôt subjectifs quand on aborde les domaines politiques, religieux, sociaux, et celui plus personnel de devenir administrateur."


On note toutefois que les administrateurs , une fois atteint leur but d'élévation dans la hiérarchie, ne contribuent pas. Ils s'occupent plutôt de surveiller les autres, effacer les contributions. Ce qui confirme mes observations et explique pourquoi ainsi,  de fait, les administrateurs  protègent l'autre catégorie, celle des propagandistes,  de ceux qui sont là pour faire prévaloir leurs idées.  Car effacer d'autorité certaines contributions, bloquer les articles sur telle version plutôt que telle autre, contribue en effet largement à infléchir le sens de ceux-ci par l'effet d'intimidation sur les contributeurs dont les rédactions sont rejetées.


Enfin, pour aborder la qualité de ce que produit wikipedia au vu de ses résultats , elle  est jugée insuffisante et relever d'un problème insoluble, soit l'instabilité des articles exposés de ce fait à une dégradation inévitable lorsque par hasard ils sont bons.


" La notion d'achèvement est absente. Le problème majeur est celui-là: quand un article est mauvais on l'édite jusqu'à ce qu'il devienne bon et quand il est bon on continue de l'éditer jusqu'à ce qu'il devienne mauvais. Si un article, sous l'impulsion d'un spécialiste devient très bon, il sera par la suite tripatouillé par une quantité de contributeurs voulant chacun faire à son idée, ce qui le rendra quelquefois illisible."


La conclusion  : une impression d'amateurisme.


Je confirme le diagnostic. Le cas des rares bons articles s'explique, comme je l'ai montré, par le fait qu'ils sont rédigés par un seul rédacteur, extérieur à la communauté wikipédienne, et  connaissant véritablement le sujet ou au maximum deux contributeurs qui s'entendent bien et sont également qualifiés. mais ensuite n'importe qui peut passer par là et ajouter son mot et son avis , supprimer et modifier selon ses propres idées et dégrader l'ensemble.

voir  qui écrit wikipedia ?


article complet sur le blog du Testeur


Alithia

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

T
J'ai bcp apprécié ce passage, cela me fait penser au blog de Jeannot Lapin

"Ici apparait la face obscure notamment sur les pages de discussion, les guerres d’éditeurs ou l’on cherche à imposer une opinion (une maladie?), les coups bas, les réseaux qui imposent une position et ou quelquefois on discute avec soi-même sous différents pseudos pour se donner raison."
Répondre
T
merci pour ce brin d'humour !
Répondre
D
Bonsoir,
intéressant article.
Merci !
J'ai une question : comment faites-vous pour trouver toutes ces références à wikipédia sur internet ?
Répondre
A

En fouillant un peu , vous savez, les moteurs de reherche ...