Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Observatoire

  • : wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • : observatoire de wikipedia qui se prétend une encyclopédie, sans spécialistes ni vérification d'experts, chacun peut écrire ce qu'il veut sous anonymat : une pseudo-encyclopédie où prospèrent la propagande et l'irrationnel. Blog de réflexion sur la culture
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • alithia
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.

Moteur De Recherche

Archives

24 septembre 2008 3 24 /09 /septembre /2008 17:19
Wikipedia compte à son actif plus de 700 000 articles dont elle s'enorgueillit . Avec la gratuité -puisque wikipedia est en libre accès, le fait de dépasser en nombre les articles que publient les encyclopédies de référence telles Britannica ou Universalis est son principal argument publicitaire. Parmi ces 700 000 et plus, un peu moins de 500 articles sont classés "de qualité" et un peu moins encore sont classés comme bons. Ce qui est peu.  Le label d'une bonne partie de ces articles est cependant contesté et de plus, à la lecture, on pourrait douter que nombre d'entre eux le méritent, compte-tenu des manques et défauts qu'ils contiennent.





Sur ce sujet un lecteur sous le nom de Santorin a étudié de près l'état de ces articles (que certains wikipédiens se bornent à appeller "les moins mauvais" de wikipedia). Santorin m'a envoyé une analyse que je reproduis ci-dessous.


Bonjour

Je vous envoie une petit laïus sur le fruit de mes observations à propos des articles de qualité et bons. Je ne savais pas où le mettre sur votre blog. Faites en ce que vous voulez, il n'y a pas de copyright.

A propos des articles à labels.

Si tout le monde est d'accord sur la médiocrité ou la nullité d'une bonne partie des articles de Wikipédia, ce que reconnaissent d'ailleurs les wikipédiens les plus lucides espérant une amélioration progressive de leur qualité, cette aspiration est vaine en raison du fonctionnement intrinsèque de Wikipédia, du départ régulier des rares contributeurs de qualité et de l'absence de spécialistes, soit en tant que rédacteurs ou d'encadrants/conseillers. Cependant, il existe plus de 900 articles qualifiés de qualité ou de bons qui font la fierté de wikipédia et de ses partisans car ils semblent montrer que le contenu n'est pas voué à demeurer d'un niveau affligeant.

Si on regarde de près ces articles (496 articles dits de qualité et 419 articles dits bons au 19/09/2008), on peut remarquer qu'ils ne méritent pas tous d'être considérés comme de bonne qualité, loin s'en faut. On peut ainsi les subdiviser en plusieurs catégories :

A ) 70 à 80 (peut-être plus de 100) articles de qualité anciens ou bons articles datant du début de cette distinction qui ne sont plus du tout au niveau selon les critères même de wikipédia. C'est d'ailleurs l'avis d'un certain nombre de wikipédiens qui souhaitent les déclasser (plus d'une quinzaine sont en procédure en ce moment), d'autres sont évidemment contre le déclassement car on les priverait de leurs « nonos » ou on ferait baisser le nombre au grand détriment de l'aura de la wikipédia francophone d'où tensions, enguelades, insultes... , la routine sur cette brillante « encyclopédie ».


B ) Autour de 180 - 200 traductions (généralement de la version anglophone) de plusieurs types :

- traduction littérale d'un wikipédien - on peut mettre au pluriel mais c'est rare - n'y connaissant rien, n'y comprenant rien et ne vérifiant rien. Très courante.
- traduction d'un wikipédien qui n'y connaît pas grand chose mais qui vérifie au moins la validité des liens (si le site existe encore) tout en restant au texte initial sans faire preuve d'esprit critique. Déjà moins courante (il suffit de constater le nombre de liens morts sur certaines traductions).
- traduction avec vérification sérieuse des liens - c'est à dire en les lisant ou en constatant leur bien-fondé - et avec des ajouts, parfois recherche de sources en français - si c'est possible - d'un wikipédien qui y connaît au moins quelque chose . Cette dernière catégorie, la moins courante, donne les meilleurs articles ou les moins mauvais selon son opinion.

C ) Enfin les 600 derniers, fruit d'un dur labeur. On peut y distinguer :

- les articles qui n'ont aucune portée encyclopédique même en ayant une vison très large du concept d'encyclopédie (jeux vidéos inconnus, émissions de télévision sans relief, chansons... à 1 article par chanson, un filon inépuisable). Généralement mauvais ou très mauvais, quelques uns sont intrinsèquement corrects mais seulement dignes de figurer sur un site ou blog de fan ou sur jeuxvideo.com - ce qui n'est pas péjoratif, je précise.

- les articles sur des thèmes larges, donc encyclopédiques. Généralement consensuels à souhait car surveillés par de nombreux wikipédiens érigés en grands connaisseurs de la question, dépourvus d'analyse critique, truffés de lieux communs, qui n'apportent rien ou pire induisent en erreur celui qui les lit ; à se taper le c.. par terre dans au moins 75 % des cas - soit en raison de rires spasmodiques, soit en raison de l'accablement et pour ne pas détruire son écran. Les rares qui surnagent ne font pas le poids face à ceux trouvés dans les encyclopédies classiques mais ils sont au moins de qualité moyenne ou bonne (sans les aberrations et les dérives du système, ils pourraient d'ailleurs être bien meilleurs encore). Ex. en histoire médiévale, on passe facilement de rares bons articles rédigés par une personne ayant des connaissances solides sur la question à des articles d' « amateur », truffés d'erreurs d'analyse, parfois factuelles, de raccourcis simplificateurs et rédigés dans un style catastrophique (affligeant !).

- les articles sur des thèmes restreints (événements historiques ponctuels, biographie de personnages secondaires, articles de science, villes ou même villages, lignes de métro ou de chemin de fer, lieux géographiques, espèces animales ou végétales...), là se côtoient le pire et le meilleur. Le pire : l'auteur s'est autoproclamé le grand connaisseur de la question (c'est sa passion, il a un lien personnel avec le thème : géographique, affectif) - celui-là est redoutable, de classe mondiale, rien à faire pour lui faire entendre raison - il arrive à promouvoir son article en jouant sur les incohérences du système de vote (un autre thème à développer) ou sur des petits arrangements entre amis. Là, on obtient des sommets de nullité dans certaines parties de contenu, voire pour tout l'article.

Le meilleur car on y trouve les rares gens compétents - spécialistes ou bons compilateurs - ceux qui tiennent parfois 1 à 2 ans, avant d'arrêter ou de se faire bannir - aucune de ces personnes ne termine administrateur (allez soyons gentil, 4 ou 5, mais ils le regretteront tôt ou tard) ou la communauté rejette leur candidature, trop brillants peut-être, trop lucides assurément. Le wikipédien de base intervient moins donc les dégrade moins car, malgré sa culture universelle,
il n'a pas beaucoup de remarques même déplacées à faire et il est bien trop occupé à rédiger (recopier) sur les Pokémons, les joueurs du championnat indonésien de hockey sur gazon (de ligue 2), à établir la liste des 101 positions d'une actrice porno moldavo-sénégalaise ou des routes vicinales du sud du Malawi.

J'ai été surpris en bien par certains articles même si les auteurs ne peuvent pas y intégrer une analyse indispensable à un article encyclopédique un peu élaboré sous peine de se faire accuser de travail inédit (TI, TI hurlent les wikipédiens de base) , voire de plagiat. Certains parviennent à ruser, à l'intégrer subtilement (le wikipédien de base est une proie facile), j'en ai même remarqué au moins deux qui ajoutaient une analyse après le vote. Reste à savoir si les thèmes développés sont encyclopédiques; si ce n'est pas le cas, il y a tout de même des choses intéressantes ou de bonnes bases de travail. Au moins, le lecteur lambda intéressé par le sujet ne gâchera pas son temps.

Les articles à labels pourtant une fierté pour les wikipédiens souffrent globalement de maux multiples même s'ils ne sont pas tous à rejeter:
- Pas assez de rédacteurs compétents, le turn over est impressionnant, peu tiennent plus d'une année ou deux.

- Aucune trace de l'arrivée de spécialistes pour rédiger ou apporter une aide aux bons compilateurs qui sont demandeurs d'un travail collaboratif ou de vérification constructive.

- Beaucoup (une immense majorité) d'auteurs qui n'y connaissent pas grand chose ou rien du tout - je suis désolé mais avec une formation DUT informatique, on ne s'improvise pas botaniste, historien ou rédacteur d'articles sur l'art extrême-oriental - l'éclectisme de certains est impressionnant.

- Plan mal adapté, style déplorable (ignorance de règles grammaticales basiques, répétitions, lourdeurs, certains proposaient même l'interdiction des temps passés, trop compliqué !).

- Manque de références livresques (les livres sont cités en bibliographie mais pas utilisés ou très rarement, on leur préfère des références Internet sans intérêt - ce qui ne veut pas dire qu'il faille bannir les sources Internet mais au moins bien les choisir).

- Accumulation de faits mal reliés entre eux sans esprit d'analyse. Un certain nombre d'auteurs va chercher des sources, extrait une phrase, un paragraphe, le reproduit en ayant soin de changer la manière de l'exprimer (dans un style personnel, très personnel), puis va chercher une autre source, recommence la même opération et ainsi de suite... Tout cela forme une partie d'article, puis un article.

- Prise au premier degré de certaines sources, soit dépassées (parfois libres de droits d'auteur, c'est dire l'âge de la publication), soit franchement partisanes. Certains auteurs les utilisent de manière consciente, davantage sans s'en rendre compte.

- Manie des infoboxes avec multiplication d'informations sans intérêt, d'une longueur invraisemblable (exemple des articles d'astronomie).

- Dégradation inéluctable des articles sous le fait d'ajouts sans pertinence non supprimés, du manque de réactualisation (plus ou moins rapide selon le thème) en cas de départ des contributeurs - pour ce dernier cas, pas besoin de départ d'ailleurs.

Sur les 900 articles à labels, combien sont bons ou de qualité ? combien sont de nature encyclopédique ? combien sont à la fois bons et de nature encyclopédique ? Je vous laisse juge.
"

[fin du message de Santorin]

Merci Santorin. J'ajoute quelques unes de mes observations sur ce que révèle cette liste.

Pour ma part, sur ces 496 articles de qualité je note déjà 53 articles de vie quotidienne et loisirs comprenant le sport, soit équipes de foot et de rugby de tel ou tel endroit, et championnats divers, jusqu'à toilettes japonaises (sic), et autres sujets qui paraissent de peu d'intérêt et assez farfelus pour une encyclopédie, à celui qui découvre la liste.  Articles que je ne compterais pas forcément pour attester de la qualité encyclopédique de wikipedia.

A peu près autant d'articles pour objets ou dispositifs techniques, tels lignes de métro , de bus ou de tramway, ou objets électroniques  singuliers. Je ne les compterais pas non plus.

Cela fait déjà une centaine à retirer.

Le domaine des arts comprend tout et n'importe quoi. Il est vrai que les rapprochements sont fort étranges, personnages de Disney, chanteurs de variétés, mouchoir (sic), au sein desquels les grands noms se comptent sur les doigts d'une main. Un seul cinéaste, Cassavettes, mais l'article , bien qu'assez développé, est d'une platitude affligeante. Il réussit l'exploit  de ne pas parler de cinéma, s'en tenant aux énumérations factuelles de titres, acteurs, budgets, détails de tournage. Je dirais pour le cinéma : zéro absolu.

Ah non, pardon, il y a Kiarostami. L'article n'évite pas la tendance à raconter l'histoire du scenario, mais comprend quelques bons passages d'analyse de ses films grâce à des citations d'avis intelligents. ça ne se compare pas à un article d'encyclopédie, mais l'article est acceptable.

On a à part cela, quatre gands écrivains. Shakespeare, article assez nul, totalement descriptif, l'oeuvre n'est pas analysée, pas même définie. Tout à fait lamentable étant donné ce qu'est l'oeuvre de Shakespeare ;  Villon, excellent ;  Karl Kraus, bon article ; Victor Hugo, abondant,  honorable,  rien à dire.

Il y a encore des articles sur des monuments et c'est tout pour les arts.

Après :

Religion, c'est n'importe quoi, ne figurent que des sujets complètement ésotériques.

Philosophie  : pas un seul. C'est normal, ils sont nuls.

En histoire  et géographie, il y en a quelques uns qui ont l'air de traiter de sujets normaux pour une encyclopédie, mais on est très très loin d'avoir les sujets centraux et susceptibles d'être les plus consultés (hormis sur la II° guerre mondiale ; ce ne sont cependant que des événements ponctuels qui figurent, telle bataille, telle opération, pas d'article de fond sur la II° guerre susceptible de l'expliquer, et rien sur le fascisme et le nazisme).  Parmi les articles d'histoire il y a quelques bons articles, qu'il faut bien chercher tels "guerre de cent ans", ou "guerre de trente ans". Ne nous emballlons pas, ça n'a rien de génial. Comme d'habitude les analyses représentent la portion congrue, mais on ne peut nier un travail honorable et minutieux.

En sciences c'est un poème ! On a "l'élevage de crevettes", "l'éléphant des mers du sud", et quelques animaux rares, "le problème du sac à dos", "l'algorithme des fourmis" etc. Les biographies des plus grands savants sont rares et maigrelettes, la plupart des grands noms de la science n'y figurent pas. Quant aux théories, il n'y en a pas une seule. Bref, aucun des grands sujets classiques les plus importants n'en fait partie. De ce point de vue c'est pire qu'en lettres où on a réussi à trouver quatre écrivains,  et bien pire qu'en histoire où on a trouvé des sujets importants.  Pas très convaincant tout cela.

Au premier coup d'oeil la rareté des articles de sciences est éloquente.

Enfin des articles de politique que je n'ai pas eu le temps de lire.

Au total beaucoup d'articles sont mal écrits, indigents, superficiels, sans contenu ou presque, où manquent les définitions essentielles, dépourvus d'idées et d'analyses. On n'y apprend rien. je précise quels sont les critères d'un bon article : qu'il vous apprenne quelque chose avec des explications et des références suffisamment précises et un exposé compréhensible par un non-spécialiste ; que le sujet traité soit analysé. Evidemment, c'est un peu contraire aux principes de wikipedia.

Combien peuvent-ils être considérés comme bons ? Pas beaucoup apparemment.


Pour mémoire je rappelle cette appréciation de wikipédiens sur wikipedia confirmant qu'elle fourmille d'erreurs et de stupidités :
wikipedia irréformable : articles faux, accumulation d'erreurs et de stupidités. ,

cette affirmation que les articles de qualité qui ne valent pas grand chose, comme on peut le voir ici :  médiocrité de wikipedia attestée par les wikipediens« Rien de nouveau, depuis que je connais Wikipédia, les AdQ [articles de qualité] sont plus souvent une honte pour l'encyclopédie qu'autre chose. Marc Mongenet 10 juin 2007 à 02:35»


et celle-ci estimant que les articles de wikipedia en général ne valent pas grand chose non plus  : témoignages de wikipédiens sur la médiocrité de wikipedia

ainsi que ce parcours
que j'avais fait précédemment à la recherche de bons articles  : quelques (rares) bons articles sur wikipedia
car il existe aussi de bons articles et ma recension n'est pas exhaustive même si elle pointe les défauts de nombreux articles de sciences, exacts mais illisbles

et, un article synthétique, la mise en garde d'universitaires professeurs et chercheurs : les effets nocifs de wikipedia


Alithia

Partager cet article
Repost0

commentaires

S
Bon, petit cours de logique à l'attention de Santorin et Alithia.Votre raisonnement :10 (ou 100 ou 1000 ou 700 000 peu importe) mauvais articles sur wikipédia donc c'est une mauvaise encyclopédie.Ce raisonnement est réversible : wikipédia est une mauvaise encyclopédie car on y trouve 10 (ou 700 000) mauvais articles.Le problème c'est que l'accumulation d'exemples ne peut faire office de démonstration. La preuve :Il existe une infinité d'opérations dont le résultat est 0 [vrai], donc toutes les opérations ont pour résultat 0 [faux].Ou bien toutes les opérations ont pour résultat 0 [faux] car il existe une infinité d'opérations ayant pour résultat 0 [vrai].C'est ce type de démonstration que vous utilisez régulièrement et qui n'est pas recevable.Maintenant, je suis prêt à entendre toutes les critiques sur le fonctionnement et le contenu de wikipédia, j'en partage d'ailleurs beaucoup, mais merci de ne pas présenter les exemples comme une preuve irréfutable de la mauvaise qualité de wikipédia.De toute façon nous sommes d'accord pour dire qu'en l'état actuel wikipédia n'est pas une bonne encyclopédie (je l'ai dit dans mon commentaire du 15/10 à 22h44 mais Santorin ne l'a visiblement pas lu puisqu'il me fait dire le contraire).Mon raisonnement sur wikipédia :wikipédia est une mauvaise encyclopédie, mais elle s'améliore lentement (c'est d'ailleurs le point de divergence essentiel avec Alithia, laquelle condidère qu'elle se dégrade et que ça ne risque pas de s'arranger car ses principes sont mauvais et irréformables).Mon raisonnement ne consiste pas à démontrer que wikipédia est mauvaise, puisque j'admets cela comme hypothèse de départ, mais à démontrer que wikipédia s'améliore à partir de faits généraux (et non à partir d'exemples, ceux-ci ne constituant pas une preuve).Mon raisonnement sur l'Universalis ne tombe pas dans le travers de la démonstration par l'exemple.Universalis = bonne encyclopédie, mais qui a des limites (1 exemple, celui qui m'est revenu tout de suite, et on peut en trouver d'autres)Equivalent mathématique :La division est une opération non commutative, sauf si numérateur et dénominateur sont égaux (et il y a une infinité de cas où le résultat d'une division est 1...)Remarquez que ce raisonnement n'est pas réversible.Contrairement à vous, je ne ne fais pas de l'exemple une généralité.De toute façon, wikipédia et l'Universalis ne saurait être comparées, car leurs principes et leurs objectifs sont radicalement différents. Alithia pense que les principes de la seconde sont bons et ceux de la première mauvais. Je suis d'accord pour l'Universalis, même si j'en pointe les limites. Pour wikipédia je pense que nous saurons si ses principes sont bons dans 10 ou 20 ans. En attendant je fais le pari (rationnel comme je l'expliquais dans un commentaire précédent) qu'ils sont bons. Mais c'est comme dans tout pari, je ne suis pas sûr de gagner !Pour ce qui est du reste des commentaires, quelques remarques :Alithia fait un emploi abusif du terme "populiste". Mais bon, c'est dans sa rhétorique anti-wikipédia...Les encyclopédies Larousse, Encarta... relues par des spécialistes ? Leur niveau a beaucoup baissé semble-t-il...Les guides touristiques, il y a de tout. Tout dépend du choix éditorial et de ce qu'on recherche. Pour l'aspect culturel Les Guides Bleus sont excellents, avec des parties historiques écrites par d'authentiques spécialistes. Si je veux un bon resto pas cher pour goûter la cuisine locale je regarde Le Routard. Finalement on retrouve dans ses guides la même diversité qu'avec les encyclopédies. C'est pour ça que la vision de ce que doit être une "bonne encyclopédie" selon Alithia me gêne terriblement.Je vous signale par ailleurs que j'ai une vie sociale et professionnelle suffisamment chargée pour m'occuper. Dorénavant je ne répondrai dans ce fil de commentaire que si les remarques à venir me paraissent constructives. Je ne suis pas là pour troller, flooder ou me défouler.
Répondre
A
<br /> Non. Je retiendrais le principe de Descartes, à propos d'une source de connaissance : si j'ai remarqué que,  en tant que telle,  elle me trompe<br /> parfois, je dois supposer qu'elle me trompe toujours, dans le cas , du moins, où je cherche une vérité dont je puis être certaine que ce soit une vérité (non une impression vague, ni une croyance,<br /> ni une opininon sans fondement). Cela vaut pour un esprit rationnel et systématique du moins. Le reste n'est qu'arguties.<br /> <br /> Faîtes bien attention à l'expression : en tant que telle ; càd par exemple mes sens, dont les données sensibles ne sont pas fiables, c'est alors cette source de connaissance en tant que telle, que<br /> je devrais considérer comme n'étant pas fiable et mettre en doute et donc tout ce qui me vient des sens.<br /> <br /> Pareil pour wikipedia : en tant que telle elle me trompe, càd en tant qu'elle repose sur les principes faux de la dite<br /> "neutralité" et en tant qu'elle est fruit d'une écriture collective, oeuvre d'incompétents  notoires excluant ou faisant fuir tous les plus compétents qu'eux et tant que ses règles sont<br /> absurdes, incohérentes et obscures.<br /> <br /> Wikipedia en tant que telle trompe, il n'y a donc aucune raison de s'y fier, pour l'ensemble (même si 1% ou 0,1% des articlkes pouvaient être sauvés) mais il y a au contraire toutes les raisons de<br /> s'en détourner.  Et cela peut être affirmé sans crainte de se tromper, comme je l'ai démontré.<br /> <br /> Et c'est pas vous qui m'apprendrez que les statistiques n'ont pas valeur de démonstration, juste d'indice , car je crois l'avoir précisé.<br /> <br /> Avec les statistiques, vous avez des indices forts dans le cas présent.<br /> Les démonstrations sont ailleurs, voyez en parcourant les articles du blog.<br /> <br /> <br />
P
Voici une liste de supposés bons articles dont il est proposé de supprier le label, car ne satisfaisant pas aux critères (minimalistes) de Wiki-pouah-pouah sur le bistro août 2007 et réponse, ah ça va encore organiser une vague de départs .Donc  protégeons nos copains rédacteurs pour ne pas éclaircir les rangs. Quel critère  ! http://fr.wikipedia.org/wiki/Wikip%C3%A9dia:Le_Bistro/16_ao%C3%BBt_2007#Contestation_du_label_article_de_qualit.C3.A9
Répondre
S
Arrêtez de déformer mes propos (dans le meilleur des cas), procédé de wikipédien de base pour ne pas répondre à l'essentiel.Santorin vous êtes formidable .....de logique. J'ai simplement dit que vous reprochiez à Alithia des méthodes que vous utilisiez vous-même. Votre argumentaire est plutôt le suivant, on trouve des articles de mauvaise qualité dans l'Universalis mais Universalis est, malgré tout, une bonne encyclopédie; dans Wikipédia, on trouve aussi des articles de mauvaise qualité mais finalement Wikipédia (en appliquant le même raisonnement) est une bonne encyclopédie donc en sous-entendu Wikipédia = Universalis. Vous pratiquez le sophisme de la double faute. Je vous rappelle que sur 715 000 articles, vos confrères n'en reconnaissent que 930 ou 935 de qualité ou de bons (et envisagent d'en déclasser encore quelques dizaines plus aux normes, allez sur les pages des "déclasseurs", vous aurez la liste), soit 0.13 % dans le meilleur des cas, alors la qualité....Croyez-vous que les encyclopédies Larousse et Encarta soient écrites par des spécialistes ? Non, assez peu mais la différence énorme, c'est que les écrits des compilateurs sont vérifiés avant publication par des spécialistes, que ces compilateurs agissent au moins dans un domaine qu'ils maitrisent même si cela n'est pas leur spécialité à proprement parler (on ne voit pas un médecin rédiger des articles de géographie, puis de botanique et de cinéma), que Larousse et EnCarta ont défini un projet clair avant que ne commence la rédaction, qu'elles ne changent pas les règles tous les 6 mois... Les guides touristiques (là, je connais) procèdent de cette manière. Wikipédia, c'est plutôt un énorme vraquier mal chargé, qui ne sait pas dans quel port il se rend et avec un équipage sans capitaine qui s'affronte sur la direction à suivre donc change de cap en permanence.Quand je dis "il y a ...vidéos"). Là, ou vous ne comprenez rien à mes propos ou vous le faites exprès. Donc troisième édition : que Wikipédia aborde le thème des jeux video, je n'ai rien contre mais qu'il l'aborde avec des articles descriptifs sur des jeux tout à fait secondaires n'a rien à faire sur ce qui est soit disant une encyclopédie.Montez un site sur les jeux vidéo dans ces conditions, une encyclopédie n'est pas un agrégat d'articles pour passionnés.Rien ne vous empêche de faire un petit effort pour suivre ma pensée.
Répondre
O
difficile à vous suivre, sauf que Wikipedia n'innove pas d'encyclopéder les jeux vidéo...Du recopiage d'encyclopédie sous forme de blogs ou d'anciens blogs...Le plagiat n'est pas encyclopédique !
Répondre
S
"S'il y a des gens qui écrivent là-dessus, c'est que ça les intéresse, argument extraordinaire; j'écris l'histoire de mon lotissement donc ça m'intéresse, donc c'est encyclopédique."Je l'avais laissé passer celle-là. Savez-vous qu'il existe des critères d'admissibilité des articles ? Un article sur votre lotissement n'a guère de chance de voir le jour, vous pouvez essayer mais il risque fort d'être proposé à la suppression. A moins qu'il n'ait une renommée car exemplaire d'un certain point de vue (historique, architectural, géographique, artistique...).Quand je dis "il y a des gens qui écrivent là-dessus, c'est que ça les intéresse", je pense naturellement aux domaines du savoir négligés par les encyclopédies traditionnelles (ex. : les jeux vidéos).Désolé si je n'ai pas été clair, mais rien ne vous empêche de faire un petit effort pour suivre ma pensée.
Répondre